REGARD.

      INTERPRÉTATION.                      RECHERCHE CRÉATION.

 

 

B I O G R A P H I E                                                                                                        

               \            \      \  

                    \              \        CV                                                                                               

                   \            \

                     \              PROJETS

                       \

Nadège Sellier aborde la danse et le cinéma avant de s'orienter vers le théâtre. 

 

En tant que comédienne, elle nourrit des collaborations avec Chiara Guidi, le collectif 18.3 (La Ferme du Buisson), la Cie Le Dahu ou encore la Cie Oxym (Paris-Taïwan), et des fidéliés auprès des compagnies MKCD et DDN.

 

Sensible à la porosité des médiums, elle travaille avec le photographe Romain Leblanc, et participe à de nombreux workshops en danse et performance (Clément Thirion, Marine Mane, Loïc Touzé, Marianne Baillot, Robert Steinj, Mia Habib).

 

En parallèle de sa pratique d'interprète, elle est regard extérieur auprès d'artistes (Vincent Thomasset, Éric Arnal Burtschy, Milena Csergo), et accompagne des compagnies dans leur développement.  Elle est coordinatrice de la plateforme Le TAC et travaille auprès du Lieu Mains d’Œuvres, dont elle est Chargée du Théâtre en 2013. Elle creuse ainsi une réflexion sur les lieux d'art, la mutualisation, et les besoins de la jeune création.

  

S'intéressant à la recherche action et à l'art comme outil social, elle suit le Master II d'expérimentation en arts politiques SPEAP fondé par Bruno Latour et intègre le programme d'éducation, de recherche et de création SOTA initié par Dina Khuysen à Bordeaux. 

 

Son travail personnel use de l'enquête et des formes expérientielles, pour agencer des points de vue et explorer différentes possibilités d'existence et d'attention.